Machu Picchu

On ne pouvait pas rester 10 jours à Cusco sans aller au Machu Picchu ! Mais il faut quand même savoir qu’une fois de plus, cette ancienne citée Inca n’est pas des plus accessible. Pour résumer, il y a plusieurs accès possibles :
– par l’ancien chemin Inca (4 jours de marche, on arrive directement sur le site). Afin de préserver le chemin, cette option est limitée à une centaine d’heureux élus par jour avec passage obligatoire par une agence de voyage ;
– via le village d’Agua Caliente Pueblo puis en bus ou à pied. Le soucis étant que ce petit village est desservi uniquement par le train (aucun accès routier) et que la compagnie de train abuse un peu de son monopole (70$ par trajet par personne pour 40km… 😦 )

Nous avons donc choisi pour accéder à Aqua Caliente de faire le « tour » par Santa Maria, Santa Teresa, Hidroelectrica et de finir à pied ce qui, en plus d’une économie substantielle, offre une belle ballade en bus avec notamment le col de Malaga à 4300 mètres et normalement les bains thermaux de Santa Teresa (mais sous la pluie c’est tout de suite moins sympa…).

La montée au col offre une vue impressionnante avec un changement complet de paysage lors de la descente :

image

Lire la suite

Publicités

La ville de Cusco

Nous avons été enchantés par Cusco. L’ambiance y est particulièrement vivante et mélangée entre les nombreux groupes de touristes, les couleurs vives, les marchés d’artisanats et surtout la cohabitation de la culture Inca et hispanique. C’est, pour l’instant, de loin la plus belle ville que l’on a pu voir au Pérou. Il est agréable de déambuler dans les petits ruelles pavées et de profiter de l’art culinaire péruvien.
Dans le centre, on trouve des hôtels (beaucoup !), des restaurants (énormément !), des musées (une bonne douzaine), des églises (une douzaine également), des ruines Inca (au moins 5 sites qui valent le coup autour de la ville – sans parler de la vallée sacrée !). Bref ça ne manque pas d’occupation et nous avons apprécié d’avoir un peu de temps dans cette ville (merci au passeport de Romain 😉 – vous en saurez plus prochainement… )

Lire la suite

Les bus de Cusco

Prendre le bus à l’étranger c’est souvent une aventure. Après le Brésil où l’on cherche désespérément les arrêts, à Cusco c’est encore quelque chose. Mais le plus amusant c’est le noms des lignes de bus (il s’agit bien des noms que l’on peut comparer aux numéros des lignes en France) dont voici quelques exemples:

– service rapide
– rapide
– zorro (avec son cheval!)
– zorro express
– batman (avec le dessin svp!)
– arc en ciel
– pégase

A noter que ces bus sont bien pratiques, fréquents et pas cher du tout puisque pour 70cts de Soles (soit 20cts d’euro environ) vous traversez la ville…

image

La vallée sacrée

La vallée sacrée est située au nord de Cusco. C’est une vallée incontournable si l’on veut découvrir la culture Inca. En effet, il y a beaucoup de sites à visiter et il faut prendre le temps d’en profiter !
Voici en photos les quelques sites que nous avons vu, mais il y en a bien d’autres, ce sont seulement les principaux :

Pisac : Les constructions militaires, religieuses et agricoles montrent que le site avait une triple fonction. On pense que Písac défendait l’entrée sud de la vallée sacrée, tandis que Choquequirao (cf post précédent) défendait l’ouest et la forteresse d’Ollantaytambo (cf ci-dessous), le nord. le site est assez étalé et offre une magnifique promenade dans les montages.

Les terrasses agricoles de Pisac (que l’on retrouve sur tous les sites) :

image

Lire la suite